Mali : Kemi Séba retenu par Interpol à l’aéroport de Bamako

Infos

Mali : Kemi Séba retenu par Interpol à l’aéroport de Bamako

Le leader du front anti-cfa et président de l’ONG urgence panafricaniste, Kemi Séba était à Bamako jeudi dernier pour recevoir le Prix le grand prix de Mouvement Jeunesse Africaine Intellectuelle (MJA Intellect 2017), une distinction pour son impact auprès des masses africaines et son travail de sensibilisation sur les questions relatives à la souveraineté sur le continent Noir. Pendant qu’il s’apprêtait a quitté le pays à l’issue de son séjour, Kemi Séba a été retenu pendant environ 30 min par Interpol à l’aéroport de Bamako.

Même si les raisons de cette arrestation ne sont pas encore clairement évoquées par Interpol, Kemi Séba y voit une manœuvre des puissances occidentales pour l’intimider dans son élan de conscientiser la jeunesse africaine. « Leurs intimidations ne nous stopperont jamais. Je savais que faire campagne pour la souveraineté africaine au Mali était risqué tant les occidentaux, et plus particulièrement la France, sont puissants sur la terre du glorieux Modibo Keita. Mais j’étais, je suis, et serai toujours prêt à assumer les conséquences de notre lutte », a écrit l’activiste sur sa page Facebook peut après sa libération.

Le 13 juillet, Kemi Séba a dénoncé une campagne d’intoxication de l’ambassade de France sur le motif de sa venue au Mali. « Je ne vais pas au Mali (contrairement à ce que l’ambassade de France est en train raconter aux autorités) pour créer des troubles à l’ordre public mais pour y recevoir un prix (MJA Intellect) et parler en paix à la jeunesse africaine des défis majeurs pour les nôtres au 21ème siècle », avait-il fait savoir.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*