Le Procureur Général n’a pas ordonné l’arrestation de Laoukein Kourayo Medard ni la perquisition de son domicile.

Infos

Tchad/Moundou: Le Procureur Général n’a pas ordonné l’arrestation de Laoukein Kourayo Medard ni la perquisition de son domicile.

Affaire Laoukein, une drôle d’affaire bannière. Depuis hier l’avocat et l’épouse du Maire sortant sont empêchés de tout contact avec ce dernier. Le député de la CTPD, Prosper et moi après une concertation chez moi hier soir, avons jugé nécessaire que le député se rende dardare à Moundou pour suivre ce qui est désormais affaire Médard.

Arrivé à quatre heures du matin à Moundou, le député s’est rendu très tôt au commissariat, une première tentative a échouée car les policiers ont reçus instructions d’empêcher toute personne de prendre contact avec le désormais prisonnier. La persévérance du député a payée. Il ressort des démarches du député Prosper, le procureur général n’étant pas informé et le procureur de la république venu de Bainamar pour assurer l’intérim de son collègue se trouvant à Ndjamena, n’a pas ordonné l’arrestation de Médard. Sur l’insistance du député, le procureur général a demandé au procureur de la république de se rendre avec le député de la CTPD au commissariat pour voir au clair l’affaire.

Arrivé au commissariat central de Moundou, selon le député Prosper, c’est d’une cellule fermée avec 4 cadenas que Laoukein fût sorti. Une situation difficile pour une épouse, étant avec eux, madame Laoukein s’est mise à pleurer. En brave Homme il demanda à son épouse de se calmer car c’est une petite épreuve de la vie. Toujours, selon le député Prosper, le procureur aurait dit aux policiers que je n’ai ni ordonné l’arrestation ni la perquisition de chez Laoukein, par contre je vous ai demandé de l’entendre sur une affaire de la mission « Cobra ». La restitution de la mission devrait laisser à la mise en cause la possibilité de se défendre aurait dit le PG. Any way, dans cette affaire il y a quelqu’un qui se sert de la justice pour régler des comptes.

Laoukein passera certainement le week-end au commissariat, sauf que le procureur a ordonné qu’il ne soit pas enfermé.

Par Abdelaziz Koulamallah

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*