Une Mexicaine accouche dans les toilettes d’un hôpital faute de personnel médical

Infos

Une femme a accouché le 29 juillet dans les toilettes de l’hôpital régional de Comalcalco, dans le sud-est du Mexique, avec l’aide de personnes « lambda », faute d’assistance du personnel médical. Cet incident, filmé et relayé sur Internet, a provoqué la colère des gens sur place et des internautes, d’autant plus que les dysfonctionnements sont fréquents dans cet établissement.

Au moins trois vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux au lendemain de cet incident.

Dans les deux vidéos ci-dessous, on voit une dame entrer dans les toilettes où la jeune femme est en train d’accoucher, puis en ressortir à plusieurs reprises, l’air excédé. À l’intérieur des toilettes, plusieurs personnes s’affairent autour de la jeune femme, allongée au sol. On entend notamment : « Filmez, pour qu’ils s’occupent de l’enfant ! », « Qu’ils se dépêchent, le bébé est déjà sorti ! » On voit ensuite une femme tenir le bébé de la mère dans ses bras. Puis des personnes en blouse blanche entrent finalement dans les toilettes, afin de s’occuper de la mère et de son enfant.

« L’inaptitude des fonctionnaires de l’hôpital régional de Comalcalco me rend malade. En raison de leur manque de professionnalisme, une jeune femme a accouché dans les toilettes, où l’hygiène était déplorable », écrit cette femme qui a également publié ces images dans le groupe Facebook « Denuncia Ciudadana Comalcalco » (« Dénonciation citoyenne Comalcalco »).

Dans la troisième vidéo ci-dessous, relativement semblable aux deux précédentes, on entend également : « Les toilettes sont sales », « Mais où est le médecin ? » Un homme portant une blouse blanche est filmé dans un bureau et se fait hurler dessus : « Va t’occuper d’elle ! » Il se dirige alors vers les toilettes, comme on peut le voir dans les vidéos précédentes.

Le manque de réactivité du personnel médical de l’hôpital a donc provoqué l’exaspération des personnes sur place. Sur les réseaux sociaux, certains internautes ont d’ailleurs indiqué que la jeune mère aurait dû porter plainte pour négligence. Elle serait toutefois en bonne santé, tout comme son bébé.

À la suite de cet incident, les autorités ont déclaré que la jeune femme avait été reçue par le personnel médical dans la salle des urgences, mais que sa famille avait décidé de l’emmener aux toilettes, sans y être autorisée. C’est à ce moment-là qu’elle aurait accouché. Une version contredite par un journal local, qui affirme que ce sont les médecins qui auraient dit à la jeune femme d’aller marcher, estimant qu’elle n’allait pas accoucher immédiatement.

« Ce sont les gens ayant peu d’argent qui se rendent dans cet hôpital et on s’en occupe mal »

Jorge A. (pseudonyme) s’est déjà rendu à l’hôpital régional de Comalcalco, à plusieurs reprises. Il explique pourquoi cet incident a tant irrité les internautes et les habitants de la zone.

Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Mon neveu a réalisé un stage au sein de cet hôpital et il a également vu une femme accoucher dans les toilettes, il y a un mois et demi environ, car le personnel ne s’était pas occupé d’elle. En ce qui me concerne, je me suis rendu sur place récemment car j’étais malade, à cause du chikungunya, et ils ne se sont pas vraiment occupés de moi non plus.

« Le personnel médical est insuffisant »

Globalement, ce sont des personnes ayant peu d’argent qui se rendent dans cet hôpital car elles n’ont pas les moyens d’aller dans les cliniques privées : je ne comprends pas pourquoi on s’occupe aussi mal d’elles. C’est d’ailleurs pour cela que cet hôpital a mauvaise réputation…

Ce qui est sûr, c’est que le personnel médical est insuffisant dans cet hôpital. Le week-end, il n’y a parfois que deux ou trois médecins. C’est lié à un manque de moyens. D’ailleurs, cet hôpital est très mal entretenu, alors qu’il n’a que sept ans.

Le personnel de cet hôpital a menacé de se mettre en grève récemment, afin de dénoncer les différents problèmesaffectant le fonctionnement de l’établissement : climatisation en panne, équipements à réparer, manque de médicaments, etc.

Les internautes mexicains pointent régulièrement du doigt les problèmes existant au niveau des services de santé dans leur pays, notamment dans les établissements publics.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*