Des pompiers sauvent des cochons d’un incendie… puis les mangent au barbecue

Infos

L’affaire a suscité la colère des associations de protection d’animaux.

Des pompiers du sud-ouest de l’Angleterre se sont réjouis d’avoir reçu des saucisses faites à partir des cochons qu’ils avaient sauvés d’un incendie en février, suscitant mercredi la colère d’associations de protection des animaux.

À l’époque, les hommes du feu avaient secourus dix-huit porcelets et deux truies des flammes dans la ferme de Wiltshire, (sud-ouest de l’Angleterre) où ils étaient élevés. Une belle histoire donc… Sauf que pour remercier les pompiers, la directrice de la ferme Rachel Rivers leur a offert des saucisses fabriquées à partir des animaux rescapés, un cadeau que les hommes du feu ont qualifié de « fantastique ».

« Nous avons pu goûter le fruit de nos efforts »

Ils ont même partagé leur plaisir sur leur page Facebook avant de retirer le message : « tout juste six mois et un jour après que les pompiers eurent sauvé 18 porcelets d’un feu, nous avons pu goûter le fruit de nos efforts de cette nuit de février. Un grand merci à Rachel Rivers (…) si certains de nos abonnés font un barbecue pour le long week-end, cherchez ces saucisses, elles sont fantastiques ».

Le post FB retiré par des pompiers de Pewsey qui ont mangé des saucisses faites avec les cochons qu’ils avaient sauvés il y a six mois.

Un post vite confronté à un flot de critiques, notamment de la part de l’organisation de défense des animaux Peta. « Ces pauvres cochons n’étaient pas mieux lotis en échappant au feu avant d’y retourner six mois plus tard après avoir subi l’expérience horrible des abattoirs », a déclaré dans un communiqué Mimi Bekhechi, directrice des programmes internationaux de l’organisation.

Face à cette polémique, les pompiers ont posté un nouveau message, cette fois pour s’excuser : « concernant le récent message sur cette page, nous reconnaissons que cela a pu offenser des gens – nous nous en excusons et c’est pourquoi nous avons retiré le précédent message ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*