Le week-end a commencé en catastrophe très tôt dans mon quartier.

Infos

Le week-end a commencé en catastrophe très tôt dans mon quartier.

Nous étions réveillés ce matin par les cris de JP l’infirmier du quartier.

Généralement dans ce quartier, ce sont les femmes qui crient quand elles sont frappées comme des TAM TAM par leurs maris après leurs virés nocturnes quand elles osent faire une petite remarque. Mais les cris d’un homme? Ça doit être sérieux. Naturellement événement à ne pas rater.

Arrivés au domicile du couple, nous trouvions JP entrain de pleurer et se lamenter alors que sa femme avait la tête baissée.

Un sage du quartier lui posa la question de savoir la raison de ses lamentations. Vous savez que dans notre quartier les problèmes des voisins sont nos problèmes.

Il raconta:

C’est la troisième fois que je me marie . J avais toujours eu cette facilité avec les jolies femmes, Commenca-t- il fièrement et on pouvait lire sur son visage cette fierté de ce passé glorieux, comme Ndoram qui parlerait de ses temps de gloire dans le foot. 😚😚😚😚 Malheureusement les gens arrivaient à les convaincre pour me quitter, disait-Il.😕😕😕😕😕

Ma première femme continuait- Il avait la forme d’une bouteille de coca et une peau d’ébène. Nous étions bien quand un matin elle décida de me quitter pour un ancien de l’église qui lui avait révélé que dieu les avait doté des beautés complémentaires pour donner une progéniture parfaite au monde. Moi je n’étais qu’un gorille qui risquait de faire retourner l’homme à l âge de la pierre taillée à cause de ma laideur. 😂😂😂😂😂😂

Ensuite la deuxième qui n’avait rien à envier à la forme de Naomie Campbell et un teint qui brillait comme la lune.Mais un matin après mon retour du travail, je trouvais une note me disant qu’elle avait décidé de rejoindre l agence de mannequinat pour suivre les traces de son sosie Naomie car c’était une perte pour l’humanité de rester dedans possédant cette beauté qui était source de revenus et de joie pour le monde entier.😁😁😁😁😁

Après ces déceptions je m’étais souvenu d’une fille avec qui on avait grandi mais dont les parents étaient obligés de ramener au village car elle était handicapée des deux jambes dû au polio. J’avais trouvé qu’elle était parfaite pour moi et j’étais sûr que personne ne viendrait l’enlever et mon libido serait assuré à vie. 😉😉😉😉😉
J’avais décidé alors d’épouser celle là pour le meilleur et le pire.
Ce qui apparemment avait marché jusque là..

J »étais de garde à l’hôpital cette nuit mais à mon retour je n’avais pas vu ma femme à la maison. J’avais fouillé partout mais aucune trace alors que son tricycle était là .

Pendant que j’attendais anxieux, je vis un monsieur avec une masse attachée au dos et couverte d’un pagne s’approcher de moi. J’ai failli fuir pensant que c’était pour un agent de boko haram qui voulait en découdre avec moi.Mais connaissant leur technique il ne peut s’attaquer à une seule personne. Cela ne peut non plus être un enfant car la masse était assez volumineux.

Je me levais pour voir de près lorsque le monsieur fit tomber la masse devant moi et s’enfuis. C’est alors que je découvris que c’était ma femme que l’on me ramenait après l’avoir épuisé toute la nuit pendant mon absence.

Hey vraiment ce quartier va rendre fou.

JP se demande que faire? 😎😎😎

Par Clarice Nomaye

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*