Thionville : elle porte plainte contre la médium qui prédit sa mort

Infos

Thionville : elle porte plainte contre la médium qui prédit sa mort

Une Thionvilloise de 35 ans a porté plainte hier contre la médium qui, en juillet, lui a annoncé qu’elle allait mourir d’ici six mois. La victime, terrifiée, a dû être hospitalisée cet été.

«Vous allez mourir d’une crise cardiaque en février-mars 2018. » Cette phrase a fait l’effet d’une bombe pour Magalie, jeune mère de famille de 35 ans qui a décidé « un peu par hasard », en juillet, de demander à un médium de lire son avenir.

La Thionvilloise paie 30 € de « consultation » téléphonique, le 6 juillet, à une voyante dénichée sur Facebook et installée à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne). L’entretien tourne au cauchemar. « Elle me demande qui fait des petits malaises dans mon entourage. Je lui réponds que c’est moi. Elle finit par me dire que ce sont de mini-infarctus, que mon cardiologue minimise les choses et que je dois en trouver un autre sinon… je vais mourir d’une crise cardiaque d’ici six mois. »

Les cardiologues « pas compétents »

Magalie est paniquée. Elle ne dit rien à ses proches, ni à sa fille ni à son mari, Sébastien. « Je ne comprenais pas son changement de comportement », explique ce dernier, agent de production dans une entreprise automobile du secteur, « mais elle avait des crises de larmes et s’est mise à consulter quantité de médecins et de spécialistes. Aujourd’hui, je sais qu’elle a été manipulée ».

Au milieu de l’été, au comble de l’angoisse, Magalie recontacte la médium et lui explique que les cardiologues n’ont rien décelé d’anormal. Dans un de ces échanges, que nous avons consultés, la voyante est sûre d’elle : « Votre malaise cardiaque, vous l’avez bien fait et bien eu… Après [il faut] savoir que tous les cardiologues ne sont pas réellement compétents. » Magalie est de plus en plus effrayée et cette angoisse a des conséquences physiques graves : elle est hospitalisée pour des troubles digestifs à l’hôpital Bel-Air. « Je ne voulais plus quitter l’hôpital. Là, au moins, j’étais en sécurité si la prédiction se réalisait », témoigne-t-elle. Depuis, une psychologue la suit régulièrement mais cet accompagnement ne suffit pas et Magalie entrera en maison de repos demain pour trois semaines. « Ma psy m’a poussée à porter plainte contre la voyante. Elle a profité d’une faille chez moi et s’y est engouffrée. Elle s’est appuyée sur les informations que je lui donnais et m’a piégée », affirme la jeune femme. Depuis quelques jours, la voyante a modifié son profil sur Facebook et reste injoignable. Selon l’Institut des arts divinatoires (Inad), qui recense les escroqueries et les faux-médiums, la voyante de Castelsarrazin, est « un charlatan », comme l’assure son président, Youcef Sissaoui. Il a tenté, en vain, de la contacter et vient d’afficher le témoignage accablant de Magalie sur son site. « Aucun médium n’annonce ainsi la mort des gens. C’est contraire à la déontologie. C’est surtout un moyen de rendre accros les personnes qui consultent et les contraindre à des séances supplémentaires. Nous recevons des dizaines de témoignages comparables chaque mois ». La Thionvilloise a déposé plainte hier à l’hôtel de police de Thionville.

republicain-lorrain.fr

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*